L’amour est très surestimé _ Brigitte Giraud

Ce qui est sûr, c’est que vous éprouvez de la tendresse pour lui. C’est ce que l’on dit, paraît-il, quand on n’aime plus. Plus on éprouve de tendresse et moins on aime, alors? Mais qui peut dire la différence entre les deux? La tendresse, c’est quand on a pas de désir. On se caresse la joue avant de s’endormir. C’est Pimprenelle et Nicolas.

P.8

Est-ce que ça a commencé au premier jour? Est-ce vous qui avez tué votre histoire? On dit que la fin est inscrite dans le commencement. La faute à qui alors? A celui qui a dévoré l’autre? A celui qui s’est laissé dévoré?

P.11

J’ignorais qu’on pouvait à la fois être détruit et concentré sur son travail, effondré et souriant, triste et disponible, nostalgique et amoureux

P.45

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :