La boîte à musique T.1: Bienvenue à Pandorient _ Gijé et Carbone

Résumé :

Pour son huitième anniversaire, Nola reçoit un magnifique cadeau : la boîte à musique de sa maman, Annah, récemment décédée. Quelle mélodie enchanteresse ! Mais à y regarder de plus près, une petite fille gesticule à l’intérieur et appelle au secours… En suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable, mais aussi dangereux…


Mon avis :

Voici une bande dessinée Jeunesse qui m’a littéralement transportée.
L’histoire de départ m’a beaucoup touchée : Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Nola. Elle n’a pas vraiment le cœur à la fête, et ne sait pas vraiment comment célébrer ses huit ans sans la présence de sa maman, Annah, décédée quelques mois auparavant. Pour la réconforter et lui offrir un souvenir de sa mère, son père lui offre une boîte à musique : un objet infiniment précieux qu’Annah possédait depuis sa plus tendre enfance. Se faisant, le père de Nola lui offre, sans le savoir, une porte d’entrée sur un monde fantastique, peuplé de créatures étranges et dangereuses. En tentant de venir en aide à la famille d’Andréa (la petite fille qui l’avait appelée au secours depuis le fond de la boîte à musique et lui avait montré le chemin pour pénétrer dans Pandorient), Nola va devoir emprunter un chemin appartenant au passé de sa maman, et appréhender un monde bien différent du sien.

Si ce premier tome dresse brièvement les contours d’une saga d’aventure pour jeunes lecteurs, il annonce la construction d’un univers complexe, peuplé de créatures étonnantes et méfiantes, évoluant dans un royaume régit par les interdits et les dangers. On y apprend notamment que Pandorient est tenu d’une main de fer par un souverain aux lois très strictes, et que, dans ce monde, les habitants ne sont pas libres d’aimer qui ils veulent par exemple.
Le deuil, la tolérance, la drogue, la maladie, autant de thèmes forts et engagés abordés avec tellement de subtilité et de délicatesse : j’ai trouvé ça merveilleux.
Les personnages ont beaucoup de caractère également et sont très intéressants, on a envie d’en savoir plus et de mieux les connaître. Pourquoi Igor, le frère d’Andréa et fils de Mathilda est-il s’y téméraire et en colère? Andréa la douce, et Nola deviendront-elles meilleures amies, comme leurs mères autrefois? Quels secrets Mathilda pourra bien dévoiler à Nola sur sa maman et les aventures qu’elles ont vécues autrefois?
Voilà tout un tas de question qui restent en suspension à la clôture de ce premier tome et qui donnent envie de se ruer sur la suite.
C’est mystérieux, bien ficelé, il y’a du suspense, de l’action, de l’émotion et des illustrations -mon dieu!- à couper le souffle! Et cette couverture en relief à tomber… Mamma mia! Je ne m’en remets pas. En bref : CARTON PLEIN pour cette magnifique bande dessinée! Je vous la conseille vraiment et ce, peut importe votre âge. 🙂


Auteure : Carbone
Illustrateur : Gijé
Éditions : Dupuis
Pages : 56
Nombre de tomes déjà parus : 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :