Sauvages _ Nathalie Bernard

Quatrième de couverture :Jonas vient d’avoir 16 ans, ce qui signifie qu’il n’a plus que deux mois à tenir avant de retrouver sa liberté.Deux mois, soixante jours, mille quatre cent quarante heures.D’ici là, surtout, ne pas craquer. Continuer à être exactement ce qu’ils lui demandent d’être. Un simple numéro, obéissant, productif et discipliné.En un mot,Lire la suite « Sauvages _ Nathalie Bernard »

Alors vous ne serez plus jamais triste _ Baptiste Beaulieu

Quatrième de couverture : Un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis le départ de sa femme, a décidé de mettre fin à ses jours. Dans le taxi qui le mène à l’hôpital pour régler quelques affaires, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable deLire la suite « Alors vous ne serez plus jamais triste _ Baptiste Beaulieu »

L’aube sera grandiose _ Anne-Laure Bondoux

Quatrième de couverture : LES SECRETS REMONTENT TOUJOURS À LA SURFACE. Ce soir, Nine devait aller à la fête de son lycée. Mais Titania, sa mère, en décide autrement. Elle embarque Nine vers une destination inconnue, loin, jusqu’à une cabane isolée au bord d’un lac. Il est temps pour elle de raconter à sa filleLire la suite « L’aube sera grandiose _ Anne-Laure Bondoux »

Le Hors la Vie _ Yann Zolets

Quatrième de couverture : Je suis un agent de l’ombre.J’ai tué pour l’État, sans compter et sans conviction, avec application et discipline.La vie m’a rapidement abandonné. Alors, à mon tour, je l’ai reniée et je me suis égaré sur les champs de bataille. Du Caucase à l’Iran, des jungles colombiennes aux rues de Paris, j’aiLire la suite « Le Hors la Vie _ Yann Zolets »

Le tatoueur d’Auschwitz _ Heather Morris

Quatrième de couverture : L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au cœur de l’enfer.Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. IlLire la suite « Le tatoueur d’Auschwitz _ Heather Morris »

November 9 _ Colleen Hoover

Quatrième de couverture : Ce jour-là, le 9 novembre, en allant déjeuner avec son père au restaurant, Fallon ne s’attendait pas à rencontrer Ben. Elle ne se doutait pas que les quelques heures qu’ils passeraient ensemble seraient aussi magiques.Ben veut devenir écrivain et son projet de livre passionne la jeune femme. Quant à Fallon, elleLire la suite « November 9 _ Colleen Hoover »

Ensemble, c’est tout _ Anna Gavalda

Quatrième de couverture : « Et puis, qu’est-ce que ça veut dire, différents? C’est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes… Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences… » Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinierLire la suite « Ensemble, c’est tout _ Anna Gavalda »

La terre qui penche, Carole Martinez

Quatrième de couverture : Blanche est morte en 1361 à l’âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort! La vieille âme qu’elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu’elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombeLire la suite « La terre qui penche, Carole Martinez »

13 petites enveloppes bleues _ Maureen Johnson

Quatrième de couverture : Ginny découvre, à la mort de sa tante adorée, 13 petites enveloppes bleues, comme autant de signes dans un jeu de piste. Voici la jeune américaine partie pour un grand voyage à travers l’Europe. À Paris, Londres ou Rome l’attendent la vie et l’amour. Un parcours initiatique drôle, romantique et émouvant.Lire la suite « 13 petites enveloppes bleues _ Maureen Johnson »

La peau des pêches _ Salomé Berlioux

« J’annonce à mon médecin : nous souhaitons avoir un enfant. De sa voix tranquille il répond : c’est possible. De ce c’est possible dont il ne reste rien, je garde toutefois le souvenir. Talisman d’une époque où avoir un enfant semblait non seulement possible, mais facile. Simple prolongement de l’étreinte amoureuse. Je n’avais aucun doute. Pourquoi en aurais-je eu ? »